Marketing d’influence : la branche a-t-elle besoin d’un code de conduite?

Influencer les opinions n’a rien de nouveau – déjà dans les années 40, Lazarsfeld et Katz ont étudié l’influence personnelle sur la formation d’opinion. Jadis, nous avions des « leaders d’opinion », appelés aujourd’hui « influenceurs ». Par ailleurs, hormis la dénomination, le canal et la mesurabilité ont également évolué au fil du temps. Dans le sillon de la numérisation de notre communication, non seulement les célébrités influencent les opinions, mais aussi les gens ordinaires, comme vous et moi. En raison de l’absence de concept et d’une sélection superficielle des influenceurs, la portée effective de l’influence est souvent surestimée.

Détails